19.6.05

057 - Mass Amateurization

Alors qu'un certain nombre de bloggers commencent à se poser LA grande question - comment gagner des sous avec ça ? - Clay Shirky, lui, a déjà répondu ( la traduction est de moi ) :
La recherche d'un système de paiement direct correspond à l'idée que, puis que les weblogs rendent la publication facile, ils devraient faciliter le fait de devenir un professionnel de l'écriture. Mais cette proposition est un contresens, car une « professionnalisation de masse » est un oxymoron : l'idée même de « professionnels » implique qu'ils soient une minorité. Au lieu de ça, le principal effet des weblogs est une « amateurisation de masse. »
Donc, les weblogs ont pour résultat essentiel de détruire de la valeur : celle attachée à toutes les formes de l'écrit pour lesquelles on avait l'habitde de payer ( livres, journaux, etc, etc... ). Conclusion, la seule façon de gagner de l'argent avec un blog, c'est la pub ! Autrement dit, l'écrit serait en train de rejoindre le modèle économique... de la télévision !

Shirky: Weblogs and the Mass Amateurization of Publishing

2 commentaires:

Monsieur HUT a dit…

J'aime bien le : "anyone who wants to be a published author has to convince a professionally skeptical system to take that risk. [...] Weblogs destroy this extrinsic value as well. Print publishing acts as a filter, weblogs do not".

La fin du monopole des "milieux autorisés" à s'exprimer ?

rx a dit…

Attention à cette citation peut-être dénaturée hors de son contexte, "détruire de la valeur", et à cette conclusion un peu rapide.

Soit un système économique donné, classiquement on peut imaginer le petit village en quasi-autarcie, avec son boulanger, son forgeron, etc. Si, un jour, les habitants du village découvrent une formule magique pour dupliquer le pain alors la valeur marchande du pain est effectivement détruite. Le boulanger ne peut plus en vendre. Cependant, le travail et les matières premières qu'il utilisait pour produire le pain peuvent être réinvesties pour produire des gâteaux, et les habitants pourront acheter ces gâteaux avec l'argent économisé sur le pain. En fin de compte, n'est-on pas obligé de considérer que la richesse, ou valeur, du village a augmenté ?

Quant au fait que la publicité soit ou devienne le seul moyen de rentabiliser l'édition personnelle, c'est, à mon avis, sans compter avec la formidable force créatrice qui est libérée par le phénomène. Tous les nombreux créateurs de blog sont autant d'innovateurs potentiels. Internet se structure en évoluant à une cadence très rapide, alimentée parfois par des initiatives personnelles innovantes et audacieuses. Alors, je ne serais pas surpris si le domaine de l'auto ou micro-édition sur Internet donnait naissance à des systèmes de rémunération en rupture avec ceux des médias traditionnels.

En tout cas, j'espère que votre propre blog va perdurer. Chaque fois que je lance mon lecteur de flux, j'espère voir apparaître un nouveau post, pour prendre ma petite dose de culture intéressante et lecteur-friendly ^^ !